Informations de janvier 2018


QUE TOUS SOIENT UN (Jean 17.21)

par le Chanoine Natale Deagostini

 

Parmi ceux qui croient au Christ se dessine depuis 1910 un mouvement qui s’oppose à l’effritement des siècles derniers dans l’Eglise.

Depuis le concile Vatican II le désir d’unité voit sa forme se préciser et ses chances de succès augmenter, ce dont témoigne entre autres la création, en 1960, d’un secrétariat pour l’unité des chrétiens. La conviction gagne du terrain que vouloir l’œcuménisme ne veut pas dire se désintéresser de la recherche divine mais c’est justement revenir à la vérité qui nous unit et cette vérité c’est le Christ lui-même.

Le 2ème concile du Vatican écrit : « il est nécessaire que les catholiques reconnaissent avec joie et apprécient les valeurs vraiment chrétiennes qui ont leur source au patrimoine commun et qui se trouvent chez nos frères séparés. Il est juste et salutaire de reconnaître les richesses du Christ et sa puissance agissante dans la vie de ceux qui témoignent pour le Christ, parfois jusqu’à l’effusion du sang. (décret sur l’œcuménisme) ».

Ouvrons-nous donc à ce mouvement par la prière, par une conversion et un renouvellement constant, par l’étude des sources de la foi et nos traditions mutuelles, par un dialogue honnête et patient, par le sérieux qui évite les « petits chemins » un peu trop faciles, par l’amour partagé, par une action commune au service de toute l’humanité.

Si beaucoup de points concernant la foi sont communs à nos 2 églises, et qui constituent une véritable espérance, il reste des différences qui risquent bien d’être des divergences ; par exemple, le principe d’autorité (pape et évêques),  l’Eglise elle-même considérée comme le sacrement du salut et qui a la plénitude des moyens de salut, selon le concile Vatican II, le ministère ordonné ou consacré, la place de Marie dans l’économie du salut…

La conversion ecclésiale est en marche, elle se réalisera dans la plénitude car la parole de Dieu ne peut échouer : « Que tous soient un comme Toi Père tu es en Moi et Moi en Toi et qu’eux aussi soient un en nous »  (Jean 17)


Nous sommes un avec Toi

Dieu, nous sommes un avec Toi.
Tu nous as faits un avec Toi.
Tu nous as enseigné que,
si nous sommes accueillants
les uns aux autres, tu demeures en nous.

Aide-nous à garder cette ouverture                                          
et à nous battre pour elle de toutes nos forces.
En nous acceptant les uns les autres
complètement, totalement,
le cœur grand ouvert,
c’est toi que nous acceptons,
c’est toi que nous aimons de tout notre être.

Car notre être est au cœur de ton être
et notre esprit s’enracine dans ton esprit.
Emplis-nous d’amour
et fais que l’amour nous lie les uns les autres
tandis que nous parcourons nos chemins divers.

Thomas Merton, moine cistercien britannique (1915-1968)                                                                  

                                                       


Avis de recherche

On ne peut pas dire que les appels des volontaires nous submergent !

Nous sommes à la recherches de quelques bénévoles pour s’occuper de la décoration florale de l’église de Peseux à partir de janvier 2018.

Les personnes intéressées peuvent s’adresser à la cure de Peseux au no de tél. 032 731 15 85 ou par e-mail à l’adresse : cure@cath-peseux.ch

Un grand merci aux futurs fleuristes.